SÉNÉGAL : PARUTION DU ROMAN ‘’LE SERMENT DU MAÎTRE IGNORANT’’
mardi 10 mars 2020
SÉNÉGAL : PARUTION DU ROMAN ‘’LE SERMENT DU MAÎTRE IGNORANT’’

Auteur : Saer Maty Ba

Nombre de page : 280

Maison d’édition : ’Le Lys Bleu’’ (Paris)

Le professeur de lettres Saer Maty Ba annonce la publication de son premier roman intitulé ‘’Le Serment du maître ignorant’’, un ouvrage consacré à l’éducation de l’enfant et à ses conséquences à long terme chez ce dernier.

‘’Il s’agit d’une histoire qui tourne autour de l’éducation’’, qui est ‘’à la fois son thème central et global’’, souligne M. Ba dans un entretien avec l’APS.

Ce livre de 280 pages, édité par ‘’Le Lys Bleu’’ (Paris), aborde l’histoire de plusieurs protagonistes. Les deux principaux d’entre eux sont une jeune étudiante afro-européenne de 3e cycle, chercheuse en histoire des idées, et un ex-universitaire. Ce dernier, artiste martial médaillé, avide lecteur et apprenti écrivain-philosophe, devenu un jour un ermite, aurait apparemment échoué sur le continent. 

Selon le récit, l’ex-universitaire était expert en études culturelles et en sciences de l’éducation, dans une autre vie, et ses travaux étaient centrés autour de questions comme celles-ci : ‘’Peut-on se remettre d’une éducation scolaire abrutissante ? L’explication et l’instruction ne sont-elles pas qu’une pathologie ou une drogue nocive à l’élève ?’’. 

Deux autres interrogations sont également au cœur de ses travaux : ‘’est-il nécessaire d’entourer l’enfant de garde-fous aptes à l’empêcher d’être un(e) abruti(e) ? Ou tout simplement, peut-on guérir de son enfance ?’’. 

‘’Cette question d’éducation y interpelle nombre de personnages (enseignant.e.s, élèves, étudiant.e.s, parents, etc.), y compris les principaux protagonistes, à savoir l’ex-universitaire et artiste martial devenu ermite, et la jeune doctorante afro-européenne’’, souligne Saer Maty Ba.

Pour lui, la doctorante représente le présent et, peut-être, le futur, pendant que l’ermite, lui, incarne un passé qui ne cesse de resurgir au sein d’un présent cherchant à aller de l’avant. 

‘’En même temps, le présent (la jeune doctorante) s’intéresse à un passé (l’ermite) qui non seulement aura peut-être fini de muter dans le temps et dans l’espace, mais semblerait également cacher un mystère à résoudre. Cela dit, avant, pendant et après lecture de +Le Serment du maître ignorant+, la question à ne point perdre de vue me semble être la dernière posée sur sa quatrième de couverture : peut-on guérir de son enfance ?’’ explique Saer Maty Ba. 

Les motivations fondamentales pour l’écriture de ce livre, M. Ba, sont d’ordre ‘’thématique’’. 

Saer Maty Ba enseigne la littérature et le cinéma depuis une vingtaine d’années au Royaume-Uni. Il aime les voyages, la philosophie, les cultures du monde noir et les arts martiaux.

Source : APS