Relations égypto-érythréennes
mercredi 6 février 2019
Relations égypto-érythréennes

Relations égypto-érythréennes

 

Introduction :

L’Égypte noue des liens historiques avec l’Érythrée. Elle a joué un rôle principal dans le soutien des Érythréens et jusqu’à l’indépendance nationale de l’Érythrée en 1993. Après l’indépendance de l’Érythrée, l’Égypte a salué la Déclaration de l’indépendance et a œuvré en faveur de la consolidation et du développement des relations et de la coopération bilatérale dans tous les domaines.

 

Les relations politiques :

L’Égypte a accordé une grande importance à la question érythréenne depuis les années 1940. Le Caire a été déclaré le siège principal du Front de libération érythréen en juillet 1960. Après l’indépendance de l’Érythrée, l’Égypte a tenu à nouer des relations diplomatiques entre les deux pays, afin d’établir une voie légitime entre le Caire et Asmara. La diplomatie égyptienne a joué un rôle important lors du déclenchement de la guerre frontalière de deux ans entre l'Érythrée et l'Éthiopie (1998-2000) ; l'Égypte cherchait alors à restituer la paix entre les deux parties.        

Depuis l'indépendance de l'Érythrée, le président érythréen Isaias Afwerki s'est rendu en Égypte environ 16 fois, dont la dernière a eu lieu en novembre 2016. Au cours de cette visite, les deux présidents al-Sissi et Afwerki ont examiné les moyens de renforcer les relations bilatérales sur les plans politique et économique, ainsi que l'évolution de la situation dans la Corne de l'Afrique, et les moyens de lutter contre le terrorisme et l'extrémisme.

 

Échanges commerciaux entre les deux pays :

La valeur des exportations égyptiennes vers l'Érythrée, qui reposent en principe sur des produits comme la farine, les peintures, le fromage cuit et le ciment, s'élève à environ 47,79 millions de dollars, alors que celle des importations, constituées essentiellement de fèves et de café, s'élève à environ 5,6 millions de dollars.

 

La coopération médicale :

Dans le cadre des relations bilatérales stratégiques entre l'Égypte et l'Érythrée, l'Agence égyptienne de partenariat pour le développement, issue du Ministère des Affaires étrangères, a envoyé, en coordination avec le ministère de la Santé un convoi médical avec des spécialistes ophtalmologiques à l'Érythrée pendant la période allant du 28 avril au 7 mai 2017. Le convoi comprenait quatre médecins et un ingénieur biomédical. La ministre érythréenne de la Santé, Amina Nour Hussein, a reçu le convoi médical égyptien au Ministère de la Santé à Asmara, et a exprimé sa profonde gratitude pour le soutien et les efforts consentis par l'Égypte en faveur du secteur de la santé en Érythrée, et surtout dans le domaine de l'ophtalmologie. Le convoi médical égyptien a effectué des centaines de tests pour des patients érythréens, en plus de dizaines d'opérations chirurgicales au cours de son séjour en Érythrée, à l'hôpital ophtalmologique à Asmara.

Le Ministère égyptien de la Santé, en coordination avec l'Agence égyptienne pour le développement et le partenariat, a organisé un autre convoi médical à Asmara du 27 mai au 10 juin 2016, afin de fournir des services médicaux au peuple érythréen. Le convoi, composé de huit médecins des différentes spécialités, a visité trois hôpitaux à Asmara, où il a effectué 105 interventions chirurgicales, a examiné plus de 1200 patients, a effectué plusieurs opérations des yeux et a réparé des dispositifs médicaux.