République de l'Afrique du Sud
jeudi 17 janvier 2019
République de l'Afrique du Sud

Position

La République d'Afrique du Sud, est un pays situé à l'extrémité australe du continent africain. Elle est bordée par la Namibie, le Botswana et le Zimbabwe au Nord, et du Mozambique et de l'Eswatini au Nord-est, alors que le Lesotho forme une enclave dans l’Est du pays.

Superficie

1,2 millions de Km2.

Géographie

Le territoire de l’Afrique du Sud s’étend sur 1 219 090 km². Elle peut être divisée en deux régions principales, un plateau intérieur et une plaine côtière. Les deux régions sont séparées par un grand escarpement, composé de collines et de massifs montagneux, dont le fameux Drakensberg, qui culmine à 3482 mètres.

Grâce à sa grande variété d'écosystèmes, l'Afrique du Sud possède une faune et une flore très diversifiées. Les déserts, savanes arides, savanes humides, forêts, montagnes et côtes, offrent de nombreuses niches écologiques pour les nombreuses espèces animales et végétales. Des populations très importantes de mammifères marins vivent aux abords des côtes, notamment atlantiques, parmi lesquelles des baleines, des dauphins, des globicéphales et de très importantes colonies de pinnipèdes. Elle fait partie des dix-sept pays mégadivers, pays dont la biodiversité est la plus importante de la planète.

Monnaie

Le Rand (ZAR).

Climat

Le climat de l'Afrique du Sud se diffère d'une région à autre. La Région du Cap est dominée par un climat méditerranéen, alors que la région de Durban est dominée par climat subtropical humide. Le climat dans la côte atlantique est désertique, et tropical dans les plateaux du Nord.

Langues

11 langues sont reconnues officielles à partir de 1994  : le zoulou, le xhosa, l’afrikaans, le sesotho, le setswana, le siswati, le tshivenda, le ndebele, le sepedi, le xitsonga et l’anglais.

Fête nationale

27 avril, date des premières élections démocratiques du pays (27 avril 1994).

Drapeau

Explicitement on peut voir sur le drapeau les couleurs suivantes : le noir, le jaune, le vert, le blanc, le rouge et le bleu. Le noir, le vert et le jaune sont les couleurs traditionnelles des mouvements noirs africains. Mais des représentations spécifiques de chaque couleur sont avancées : le bleu représente le ciel et les fleuves, le vert représentant la terre africaine à perte de vue et l’agriculture, le blanc  pour les Européens, mais aussi pour la paix, le noir pour la population noire et pour la force, le jaune c’est la richesse aurifère du pays et les minéraux en abondance, le rouge  représente le sang versé lors des affrontements entre Noirs et Blancs.

La lettre Y, motif mis en exergue sur le drapeau, représente la jonction des divers éléments de la société sud-africaine mais qui prenne la route à l’unisson.

 

Capitale 

Pretoria.

 

Villes principales

Le Cap, Bloemfontein et Johannesburg.

Démographie

57 725 606 habitants (selon les recensements de 2018).

Histoire

De nombreux fossiles, trouvés dans des grottes en Afrique du Sud, indiquent que les Bochimans furent les premiers habitants connus de l'Afrique du Sud, il y a plus de 90 mille ans.

Au début de l'ère chrétienne, des peuples bantous émigrèrent du Delta du Niger pour s'installer dans l'actuelle province du KwaZulu-Natal. Au XIe siècle, le savant arabe Al-Biruni découvrit l'existence d'une route permettant de contourner l'Afrique pour rejoindre l'Océan Atlantique, et il l’appela « Le Cap de Bonne-Espérance ».

En 1488, le navigateur portugais Bartolomeu Dias atteignit le Cap de Bonne-Espérance, suivi en 1497 par le navigateur portugais Vasco de Gama, qui longea la côte du Natal.

La colonisation de l'Afrique du Sud commença en 1652, lorsque les salariés de la Compagnie hollandaise des Indes orientales furent autorisés de s'établir définitivement au Cap. En 1688, deux cents huguenots français rejoignirent les 800 administrés du comptoir commercial et fondèrent Franschhoek. En 1691, la colonie du Cap fut mise en place.

En 1770,  les premiers conflits éclatèrent entre les bantous et les boers (les fermiers libres d'origine franco-néerlandaise). En 1779, débuta la première des neuf guerres cafres (1779-1878).

En 1806, les Néerlandais cédèrent la place aux Britanniques, nouvelle puissance coloniale. En 1814, en vertu du Traité de Paris, le pays fut définitivement cédé aux Britanniques, qui y fondèrent le Port d'Elizabeth en 1820 et qui y abolirent l’esclavage 1833. Les Britanniques poursuivirent leur expansion en 1842 et prirent possession des territoires xhosas de l’Est en 1847, dans une guerre appelée la « Cafrerie britannique ». Une neuvième et dernière « guerre cafre » conduisit au rattachement des derniers territoires xhosas à la colonie du Cap en 1877-1879.

Parallèlement, entre 1879 et 1897, les guerres anglo-zouloues conduisirent à la destruction du royaume zoulou et au rattachement de son territoire à la Couronne, puis au Natal. 

De longs et nombreux conflits entre les parties européennes commencent à cette époque et durent jusqu’aux premières années 1900.

Les peuples noirs originaires d’Afrique du Sud obtiennent peu à peu leur autonomie et l’Union Sud-Africaine est créée en 1910. Cependant, la ségrégation et l’apartheid au sein du pays commence à être légalisée, notamment concernant l’accès à l’emploi qualifié, le salaire, l’accès aux terres cultivables et aux Églises. Ces mesures s’accentuent au fur et à mesure que la Seconde guerre mondiale arrive et mènent à un début de rébellion des sud-africains.

Les dernières lois d'apartheid  sont abolies en juin 1991 grâce à la lutte acharnée menée par Nelson Mandela et  ses compagnons pour plus de 30 ans. 

Régime

République constitutionnelle parlementaire unitaire.

Constitution

 Constitution de 1996.

Le pouvoir exécutif

Le pouvoir exécutif est partagé entre le président de la République et le gouvernement. 

Le pouvoir législatif

 Les deux chambres du Parlement sud-africain, soit l’Assemblée nationale et le Conseil national des provinces, siègent dans la ville du Cap.

Partis politiques

  • L’ANC, Congrès national africain(African national congress).
  • Le SACP, Parti communiste sud-africain.
  • L’IFP, l’Inkatha Freedom party.
  • L’UDM, Mouvement démocratique uni(United democratic movement).  

 Politique étrangère

Après le premier scrutin démocratique en avril 1994, l’Afrique du Sud tient sérieusement à contribuer à l’instauration de régimes démocratiques en Afrique. Elle est avec l’Algérie, le Nigeria, le Sénégal et l’Égypte à l’origine du NEPAD, adopté en juin 2001 par l’Organisation de l’unité africaine (OUA). Elle a été l'un des premiers pays à signé le traité de dénucléarisation de l'Afrique au Caire en 1996. Elle est un membre actif de plusieurs organisations politiques internationales et régionales, dont l'Union Africaine, la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) et les BRICS. En 2018, l'Afrique du Sud a assumé  trois présidences (le BRICS, le SADC jusqu’en août 2018 et IORA). Elle a obtenu également le siège de membre non-permanent du Conseil de sécurité pour les 2019-2020. 

Économie

Alors que la majeure partie du monde a plongé dans la crise économique, l’Afrique du Sud a réussi à se préserver, grâce notamment à la prudence de sa politique monétaire et fiscale. L’Afrique du Sud, qui a su réformer son économie, enregistre des taux de croissance.

Grâce à une politique de contrôle très stricte, la Banque centrale sud-africaine a réussi à contenir l’inflation.

L’Afrique du Sud possède une base industrielle large et diversifiée (30% du PIB). Le pilier de l’industrie sud-africaine est l’industrie minière (plus de 13 % du PIB). Grâce à un sous-sol riche en ressources minérales, l’Afrique du Sud demeure le premier producteur mondial de minerais tels que l’or, le platine, le rhodium, le chrome, le manganèse et le vanadium. Elle est le 4e pays producteur de diamants. Le pays possède 80% des réserves mondiales de manganèse, 72% des réserves mondiales de chrome, 88% des réserves mondiales de métaux du groupe platine, 40% des réserves mondiales d’or et 27% des réserves mondiales de vanadium. Enfin, elle possède 60% des réserves mondiales de charbon. 

Par ailleurs, l’industrie aéronautique sud-africaine dispose d’un savoir-faire reconnu dans la conception et la fabrication de produits à haute valeur ajoutée.

Bien que la part de l’agriculture soit désormais inférieure à 3% du PIB, elle emploie une bonne partie de la population active et 12% de la surface du pays lui sont consacrés. Aujourd’hui, le pays est non seulement auto-suffisant dans la majeure partie des produits agricoles, mais il est aussi exportateur net de produits alimentaires.

L'Afrique du  Sud est membre actif de plusieurs organisations internationales, dont le BRICS, le SADC et IORA. 

 

Sources:

http://www.afriquesud.net/

https://lesplusbeauxdrapeauxdumonde.com

https://www.afriquedusud-surmesure.com

http://www.afriquesud.net

https://www.populationdata.net

http://www.atlas-monde.net

https://fr.wikipedia.org/

https://www.larousse.fr/encyclopedie