Mali : Amadou & Mariam
jeudi 23 janvier 2020
Mali : Amadou & Mariam

L’histoire de ce duo commence lorsqu’Amadou Bagayoko et Mariam Doumbia se rencontrent en 1977 à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako (où ils se produisent aujourd’hui encore et invitent des artistes au festival annuel caritatif).

A l’époque, Amadou avait déjà fait ses armes en tant que jeune guitariste au sein des Ambassadeurs du Motel de Bamako, l’une des meilleures formations d’Afrique de l’Ouest dans les années 70, tandis que Mariam chantait depuis longtemps dans les mariages et d’autres festivals traditionnels maliens. En 1980, ils donnent leur premier concert en tant que duo et s’installent à la fin des années 80 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, où ils réalisent leurs premiers enregistrements. Ces derniers, sortis à cette époque sous forme de cassettes, ont été remastérisés et réédités par Because Music dans le coffret « 1990-1995 : L’Intégrale des Années Maliennes ?”.

Vers la fin des années 90, le duo alors sans cesse entre Bamako et Paris, signe un contrat avec Universal et sort les albums ’Sou Ni Ti’ (1998),’Tje ni Mousso’ (1999) et ’Wati’ (2002). Vient ensuite la rencontre avec Manu Chao, qui tombe amoureux de leur musique et participe à “Dimanche à Bamako” (1ère sortie du label Because Music), à la fois en tant que producteur et collaborateur à l’influence déterminante.

Malgré la présence de collaborateurs aussi prestigieux, c’est la vision musicale d’Amadou & Mariam qui domine l’ensemble, que ce soit dans le funky ‘Batoma’, le blues envoûtant de ‘Magosa’, l’afro-reggae irrésistible de ‘Djama’ ou ‘I Follow You’, la délicieuse chanson d’amour écrite en anglais par Amadou.

“Vos ambassadeurs, Amadou & Mariam, vous souhaitent la bienvenue au Mali et espèrent que vous apprécierez le voyage”.

Source : africultures.com